Alain Moloto, qui nous a quittés il y’a peu, porte aujourd’hui un témoignage à même d’influencer le monde et de changer la vie des gens.

Surpris par la mort d’Alain Moloto, le fervent adorateur, les enfants de Dieu se sont posé beaucoup de questions. Quelques-unes de ces questions trouveront des réponses dans cette émission spéciale réalisée par le Gospel Center Jehoway en hommage à l’illustre disparu.

L’émission est présentée par l’Apôtre Martin Ndongala qui est entouré de plusieurs invités dont le Pasteur Pati Kabamba, l’Evangéliste Ike Baali, ainsi que les chantres Leblanc Matondo, Nono Makiobo et Elvis Ngemba.

UN TEMOIGNAGE A MEME DE CHANGER LA VIE DES GENS

Ici, tout le monde s’accorde à dire que resté loyal, fidèle et intègre vis-à-vis de la mission que Dieu lui a confiée, Alain Moloto qui nous a quittés il y’a peu, porte aujourd’hui un témoignage à même d’influencer le monde et de changer la vie des gens.

N’était-il pas un exemple à suivre lui qui, dans sa vie, a toujours donné la première place à son Seigneur Jésus qu’il adorait plus que tout ? Ne pourrons-nous pas voir en lui le vrai modèle du Christ par sa compassion envers les autres qu’il considérait en second lieu et pour qui, il a été prêt de sacrifier sa propre vie ?

UN DEBAT TRES AFFERMISSANT…

Voyons comment tout ceci s’explique en suivant ce débat si bien animé, un débat intéressant, instructif et très affermissant!

« KOWUTA EZALI KOKENDE », UNE INSPIRATION DE NONO MAKIOBO EN MEMOIRE D’ALAIN MOLOTO

Notons aussi qu’au cours de cette émission, nous aurons l’opportunité de savourer en exclusivité une magnifique chanson  » Kowuta ezali kokende « , une inspiration de ce chanteur lyrique Nono Makiobo en mémoire d’Alain Moloto.

Apôtre Martin F. Ndongala :  » Une des définitions du mot péché est de ne pas accomplir ce pour quoi on a été envoyé sur cette terre. »